la prostitution vue aujourd'hui et actions des associations

        

III - La prostitution de nos jours

A/ Mouvement des associations

La prostitution est un problème qu' aucune société n'a su faire disparaître. Malgré les lois faites et les mesures prisent celle-ci persiste toujours.

Une enquête faite par la SOFRES ( institut d'études marketing et marché sondage d'opinion) prouve que la moitié des français ne pensent pas qu'il soit réellement possible de faire reculer la prostitution. Mais cependant des mouvements et des associations sont misent en place pour aider et soutenir les prostituées.

La plus anciene et la plus connue est " le mouvement du Nid" . Ce mouvement nait dans les années 30, d'une rencontre entre deux personnalités d'exeption : Germaine Campon , une femme anciennement prostituée et André-Maris Talvas , prêtre de la commune de Paramé Saint-Malo en Bretagne où justement est revenu Germaine Campon. Ces deux personnes vont ouvrir des lieux d'accueil pour les prostituées.

Tout d'abord ce mouvement s'engage résolument dans la campagne des "maisons", qui aboutit à la loi du 13 avril 1946 dite "loi Marthe Richard". La même année le Mouvement du Nid est "officiellement" créé. Il a pour but ultime la disparition de la prostitution.

Le mouvement agit dans le domaine de la prévention : campagnes de sensibilisation et d'éducation sur les réalités de la prostitution, notamment en direction des jeunes afin de prévenir le recours à la prostitution. Ainsi que des actions en faveur de la prévention des maladies sexuellement transmissible et de la contraception , une éducation du respect mutuel qui soit exemple pour toute vision utilitariste d'autrui.

Sur le terrain, le Mouvement du nid agit en vue d'apporter son soutien aux personnes prostituées, avec pour objectif la mise en place de structures suffisantes et adaptées pour la personne prostituée de véritables lieux d'écoute et de soutien à destination de chaque prostituée.

De plus le Mouvement s'est donné une mission d'information, en organisant des campagnes contre la stigmatisation des personnes prostituées, des campagnes en direction des clients et des proxénètes, en vue de les amener à responsabiliser leur comportement, et des campagnes de responsabilisations en direction des responsables politiques, de l'opinion publique, des pouvoirs publics et des acteurs sociaux. Le Mouvement du nid a édité, à destination des jeunes, une bande dessinée pour la prévention, intitulée "Pour toi Sandra" .Le Mouvement du nid semble toutefois contesté par une partie des prostituées. En effet, le 1er août 2007, les associations Pastt et Les Putes ont manifesté devant le local d'une de leurs permanences à Paris, exigeant l'abolition de l'association qui est la principale association abolitionniste en France et dans le monde,ainsi que l'arrêt de ses subventions. L'un de leur slogan était " Touche pas à mon client!" Ce qu'ils reprochent à ce mouvement est "Nous entendons protester contre le business des mouvements abolitionnistes tels que le mouvement du nid qui gagne sa vie sur notre dos en obtenant de nombreuses subventions en prétendant nous aider."

Contrairement au "Mouvement du Nid" " le bus des femmes" est Non abolitionniste, autrement dit, respectueuse du choix de celles qui ont librement choisi de se prostituer. C'est une association créé en 1990 à l'initiative d'anciennes prostituées. Au début cette association fut créé pour renseigner les prostituées sur le SIDA, mais le "bus des femmes" est rapidement devenu une passerelle entre le trottoir et les services médicaux, sociaux et administratifs.La mission principale de cette association est la prévention de l'infection du VIH, les hépatites et les maladies sexuellement transmissibles, de leur remettre des préservatifs en cas de besoin et surtout, les amener à se rendre à l'association pour les aider dans leurs démarches administratives, médicales, sociales et de recherche d'emploi pour celles qui décident d'arrêter la prostitution.

B/ D'autre forme de prostituion de nos jours.Et le regard sur celle-ci.

       De nouvelles formes de prostitution sont apparuent avec le temps :

Tout d'abord par le moyen  le plus visible qui est la prostitution de rue, mais aussi par des moyens moins souvent abordés comme les sms provocants qui passent à la télévision, les sites Internet, les publicités les téléphones roses ...  .En effet tout cela incite les jeunes filles à  vouloir faire comme des amies où des connaissances ce qui va donner lieu a une forme de prostitution de mineurs. Cette forme de prostitution peut être aussi dangereuse que celle de la rue puisque il se peut que des jeunes filles n'ayant pas encore la majorité participent à ses sms où aux téléphones roses.

En effet après la lecture d'un reportage on s'est aperçut  que les personnes participant aux téléphones roses déclarent que "Les rencontres se font rapidement et dans une très grande discrétion". D'ailleurs un des slogan d'une page Internet est le suivant  "Vous recherchez des rencontres rapides,
rencontres chaudes, rencontres coquines ou libertines,
avec des femmes, filles, hommes et couples de votre région,
en toute discrétion... ?? "
 


Tout cela donne une mauvaise image puisque l'on se rend compte que la prostitution est présente même à la télévision et au téléphone mais de manière différente et plus discrète. Certes on essaye de cacher les choses pour les rendre moins visibles  mais cela ne veut pas dire qu'elles n'existent pas, au contraire.

             Du point de vue social il est vrai que la stigmatisation est très présente. En effet lorsque qu'une fille porte une jupe ou un décolleté ou une certaine tenue décontractée elle peut être victime d'insultes ou encore d'exclusion par rapport aux autres filles vêtues de manière " normal" c'est-à-dire avec un pantalon et un pull, donc comme la majorité de personnes. Mais ceci est très différent puisque ce ne sont pas des prostituées puisqu’elles ne sont pas rémunérées. En effet si l'on écoute les jeunes l'une des premières insultes qui est dite est : "sale pute"  parce que la jeune fille est habillé de manière provocante alors que c'est une erreur: cette personnes ne fait pas l'action de prostituée et du fait de porter cette tenue ne fait pas d'elle une "pute".En effet la majorité de ces personnes oublie la véritable signification de prostituée. Les personnes dans la société de nos jours voient de façon très mauvaise la prostitution. D'après un sondage que nous avons effectué sur 100 personnes 90 pensent que la prostitution est un loisir et un métier très "sale". Mais les personnes ne se contentent que de voir les faits sans analyser la situation critique de ces femmes et la vie dure qu'elles mènent. La prostitution existe donc de différentes façons, mais elles sont toutes aussi dangereuses les unes que les autres. 

2 votes. Moyenne 2.00 sur 5.

Commentaires (4)

1. richar 14/03/2008

nan mais ouai la prostitution sera éternellement présente malheureusement ! sa dénigre vraiment la femme je trouve

2. eden 18/03/2008

chui totalement dacor avc vs c exactemen ski pass den notre société ojourdui é c frenvhemen domaje

3. Jarlovalp (site web) 08/09/2012

levitra 20 mg - <a href=http://quickorderlevitraonline.com/#19326 >levitra online</a> , http://quickorderlevitraonline.com/#13539 order levitra

4. Fyrdoliw (site web) 12/01/2013

herbal viagra
+++ herbal viagra
http://buyherbalviagratoday.com/#11747 -- herbal viagra
[u][/u]

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site